Accueil Non classé Douala IVème:Le «gombo» a fait tomber Kumase

Douala IVème:Le «gombo» a fait tomber Kumase

1
0
216

Les populations reprochent à l’ancien maire Sdf, ses absences répétées sur le terrain et de nombreuses promesses non tenues.

Douala IVème:Le «gombo» a fait tomber Kumase kumazeo

Une mandature particulièrement grasse ! C’est ainsi que les populations de l’arrondissement de Douala IVème décrivent en peu de mots, les 6 ans du maire Sdf passés, à la tête de leur commune. Ndangle Kumase, selon elles, a passé plus de temps à se remplir les poches qu’à développer la municipalité qu’elles lui avaient confiées, en 2007 par la voie des urnes. C’est ce qui explique leur vote-sanction contre le Social democratic front (Sdf), aux élections municipales du 30 septembre 2013. A l’issue de la proclamation des résultats, le 3 octobre, le Rdpc, a raflé 30 sièges contre 8 sièges pour le Sdf, 2 sièges pour le Mrc et 1 siège pour le Purs. C’est au parti au pouvoir que les populations ont confié leur destin, pour les cinq prochaines années, espérant ainsi, trouver des solutions aux problèmes non résolus par le parti de l’opposition.

Les déchets de Cimencam

«C’est pendant la campagne électorale que beaucoup d’habitants de Bonabéri ont découvert le visage du maire, qui était pourtant là depuis 5 ans», confie Emmanuel, habitant de Douala IVème. Pour ce dernier comme pour nombre d’habitants de cet arrondissement, le maire Sdf paie les frais de son inactivité. Il s’est montré selon eux, passif sur des chantiers où il était attendu vivement par les populations. Notamment, le réaménagement des routes secondaires et les problèmes d’insécurité récurrente dans des coins comme Mambanda, Bessèkè, Forêt Bar etc. Sur ce point, des populations confient que l’ancien maire, secoué par les problèmes d’inondation et d’insécurité, a dû déménager en cours de mandat, du quartier Mambanda, pour l’ancienne route, aménagée récemment grâce au soutien de la Communauté urbaine de Douala. Les populations de Douala IVème, n’ont non plus été d’accord avec la gestion des déchets octroyés par la société Cimencam à la mairie. Des sources bien introduites indiquent que le maire monnayait ces déchets qu’il recevait pourtant, gratuitement pour le développement de la commune. Une attitude qui aurait emmené la société Cimencam à couper les vivres à la marie de Douala IVème. Une interruption que Ndangle Kumase a justifiée par le sabotage du Rdpc, à qui les populations ont décidé finalement de faire confiance. Ainsi qu’aux nouveaux partis politiques tels que le Mrc et le Purs.

Adeline TCHOUAKAK

 

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Ady
Charger d'autres écrits dans Non classé

Un commentaire

  1. the lovely dragon

    23 septembre 2014 à 9 h 45 min

    I love you.

    thelovelydragon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Musique: Michelle Obama se met au Hip Hop

L’album de la première dame des Etats-Unis d’Amérique, sera disponible dès le mois de sept…