Accueil Non classé Charles Ewandje Epee: le difficile retour aux sources

Charles Ewandje Epee: le difficile retour aux sources

11
0
430

C’est à 76 ans que ce guitariste hors pair vient se faire un nom au pays de ses ancêtres. Il séjourne actuellement au Cameroun dans la perspective de préparer deux spectacles qu’il donnera en juin 2014 à Douala. Un moment que le guitariste attend avec impatience.

Un homme frustré. C’est l’image que reflète le musicien camerounais de renommée internationale, Charles Ewandje Epee. 76 ans bien sonné, il a tenu à prendre même péniblement, les marches qui mènent à votre journal vendredi 4 avril 2014.  L’objet de cette visite lui tient à cœur : «je suis ici pour essayer de revivre» à travers «mes œuvres et des spectacles». Une façon pour ce septuagénaire d’assoupir sa soif de reconnaissance chez lui. Un pays qu’il a quitté en 1959 pour la France, alors qu’il n’avait que 21 ans. Pendant des années, il s’est formé à la guitare et au solfège. En 1976, il sort son premier 45 tours et en 1979, le deuxième sous le nom de «Makala ma mbassi». Pétri de talent, il est retenu comme professeur de guitare et de Solfège au Théâtre Populaire des Flandres (TPF) et à Faculté de Lettres de l’Université Lille en France. En 1992, il est le premier africain à obtenir le Prix de composition et création au «Carrefour mondial de la guitare» à Fort de France en Martinique. Devant un jury composé du président Léo Bruwer (Cuba), Egberto Gismonti (Brésil), Ishiro Suzuki (Japon), Jésus Ortega (Cuba) et Abel Carlevaro (Uruguay). Commence alors pour lui une longue et douloureuse marche vers ses sources. «Quand je gagne ce concours, des allemands sont tellement contents qu’ils me demandent ce qu’ils peuvent m’offrir. Je demande une école de musique pour mon pays. Comme j’étais installé en France, il fallait que l’ambassade du Cameroun en France donne son aval pour que le processus se mette en place. Malheureusement, je n’ai reçu aucune réponse et les allemands las d’attendre pendant 3 ans, se sont découragés alors que le projet était prêt», se souvient-il avec tristesse. L’artiste enregistre un premier échec sur le chemin du retour à la maison.

Conservatoires européens

2

Il ne se décourage pas. Il se console en collaborant avec des gens de sa génération comme Francis Bebey, Charles Lembe et des jeunes comme Sam Mbende (dont il a arrangé des albums), Sissy Dipoko et Kaïssa Doumbe Moulongo, ses choristes, Grâce Decca qui a repris ses titres etc. En 1992, il sort son troisième disque, «Longue lasu». Les chansons de ce disque, dit-il, ont été longtemps utilisées par le poste nationale, la Crtv. En retour, il n’a rien reçu. Aucun sou du droit d’auteur au Cameroun. Ce n’était pas le plus important, soutient-il, «je voulais juste exister chez moi. Participer à de grands projets comme, «les Fleurs musicales», le regroupement des artistes camerounais de par le monde par le président Ahmadou Ahidjo pour le vingtième anniversaire de l’indépendance, le cinquantenaire et bien d’autres organisés dans ce pays». Quelques fois, il a lui-même entrepris des démarches pour se faire inviter. Mais en vain. «A chaque fois que j’assistais à un évènement, c’était une initiative personnelle», confie l’artiste. Après l’enregistrement de l’hymne de ralliement Duala «Tet’ekombo» en 2004, Charles Ewandje Epee se met à la transcription de ses œuvres sur partitions. Elles sont actuellement détenues par l’entreprise française spécialisée dans les musiques classiques et du monde, Harmonia Mundi. Elles sont également enseignées dans des conservatoires européens. Père de 8 enfants (deux sont des sportives de haut niveau, dont l’athlète 17 fois championne de France et une recordwoman du 100 mètres haies et une autre, professeur de piano a Londres) et de 20 petits-enfants, l’artiste vient de mettre sur le marché un nouvel album «Aria § Munia» qu’il présentera au Cameroun, les 13 et 14 juin 2014 à Douala au cours de deux spectacles. Au fait de l’actualité à la Socam, le guitariste dit ne plus craindre le piratage. Car, depuis 32 ans, «je n’ai rien touché du droit d’auteur». Pour cela, il conseille aux personnes en charge du droit d’auteur au Cameroun «d’aller laver la moisissure qui gangrène la musique au Cameroun en faisant des stages professionnelles à la Sacem». Un effort qui devrait être complété selon lui par des jeunes, qui «doivent avoir le courage de s’assumer en tant qu’artiste». Même fatigué du fait de son âge, les yeux de ce grand-père brillent comme ceux d’un enfant qui rêve encore. Le rêve qu’il entretient depuis sa jeunesse. Celui de se produire enfin sur la terre qui l’a vu naitre, après de nombreuses années sur les scènes internationales. Il attend ce mois de juin avec impatience et espère de tout cœur ne plus recevoir un autre poignard dans le dos.

Adeline TCHOUAKAK

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Ady
Charger d'autres écrits dans Non classé

11 Commentaires

  1. Sonny Paukert

    1 août 2019 à 18 h 07 min

    Can I just say what a relief to seek out somebody who really is aware of what theyre talking about on the internet. You undoubtedly know tips on how to convey an issue to mild and make it important. More people must read this and perceive this side of the story. I cant consider youre no more fashionable since you undoubtedly have the gift.

    https://loopvideos.com/9dWo8w-blms

  2. gx tool

    29 mars 2019 à 12 h 11 min

    Greetings from Los angeles! I’m bored to tears at work so I decided to check out your blog on my iphone during lunch break. I love the knowledge you present here and can’t wait to take a look when I get home. I’m surprised at how fast your blog loaded on my phone .. I’m not even using WIFI, just 3G .. Anyhow, great site!

    http://www.w-h-i-p.us/hack-pubg-mobile-uc-for-free-gx-tool-apk-hack-uc-in-5min-only/

  3. bsnl swift app

    15 mars 2019 à 5 h 22 min

    After I initially commented I clicked the -Notify me when new feedback are added- checkbox and now each time a remark is added I get 4 emails with the same comment. Is there any approach you’ll be able to remove me from that service? Thanks!

    http://americanrascals.us/files/bsnl-swift-app-download-for-ekyc-activation/

  4. battery operated coffee maker

    9 février 2019 à 2 h 48 min

  5. Electric Contractor in Thoothukudi

    13 décembre 2018 à 12 h 22 min

    This is a great post. I like this topic.This site has lots of advantage. It helps me in many ways.Thanks for posting this again.

    https://www.engathoothukudi.com/cat/electric-contractor/

  6. Aquariums in Salem

    13 décembre 2018 à 11 h 27 min

  7. Fruits and Vegetables Shops in Tirunelveli

    13 décembre 2018 à 11 h 04 min

  8. packers and movers at chennai

    13 décembre 2018 à 10 h 23 min

  9. VIDEO SEO

    3 décembre 2018 à 8 h 29 min

    My coder is trying to persuade me to move to .net from PHP. I have always disliked the idea because of the costs. But he’s tryiong none the less. I’ve been using WordPress on various websites for about a year and am anxious about switching to another platform. I have heard good things about blogengine.net. Is there a way I can import all my wordpress content into it? Any kind of help would be greatly appreciated!

    https://www.youtube.com/channel/UCOfQOHiOvPAOVfOPULdyzbA

  10. Eilene Lucksom

    7 novembre 2014 à 23 h 24 min

    Here go some answers to questions raised above:

    http://www.iyI5PdipBUiyI5PdipBU.com/iyI5PdipBUiyI5PdipBU

  11. the lovely dragon

    23 septembre 2014 à 9 h 37 min

    I love you.

    thelovelydragon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Il avoue qu’il a le Sida

C’est un aveu de Sondia, personnage central du livre de Blasius Ngome : «J’ai le Sida». Su…