Accueil Non classé Gino Sitson : «Mon album sera bientôt disponible au Cameroun»

Gino Sitson : «Mon album sera bientôt disponible au Cameroun»

6
0
488

Jazzman camerounais vivant aux Etats-Unis, il est également vocaliste et doctorant en musicologie à l’Université de Paris/Sorbonne. Il a mis sur le marché international le 10 novembre 2014, son 6ème album, «VoiStrings». Il a bien voulu nous donner les clés de cette trouvaille musicale qui a connue la participation de grands noms comme, Helio Alves (Piano), Lonnie Plaxico (Contrebasse), Willard Dyson (batterie), Jody Redhage (violoncelle), Lev ‘Ljova’ Zhurbin (alto) et Charenee Wade (voix).

Gino Sitson

A quoi renvoie le titre de l’album «VoiStrings» ?

Ce titre renvoie au mélange des voix et des cordes réunies dans cet album (alto, violoncelle, contrebasse Ndlr). «VoiStrings» évoque aussi la proximité qui existe entre la voix humaine et les instruments à cordes. Quand j’entends ces instruments, j’ai quelquefois l’impression d’entendre des voix humaines.

Vos fans auront-ils droit cette fois-ci à une continuité, des enrichissements ou à une cassure totale en termes de sonorités?

Il y a continuité dans la mesure où je réunis dans « VoiStrings » deux formules scéniques que j’utilise depuis une dizaine d’années. En même temps, cet album est bien évidemment et heureusement, traversé par de nouvelles sonorités. On y trouve notamment deux reprises de standards connus. L’un de Gabriel Fauré, de l’univers classique. L’autre de Herbie Hancock, jazzman. Chacun de mes albums reflète mon état d’esprit du moment. Ma curiosité et mes intérêts fluctuent au fil des ans. Ce nouvel opus est un prolongement de l’artiste que je suis, de ma culture musicale, de mes racines plurielles. Et une exploration de l’univers classique à travers un répertoire nourri de cordes.

Quels sont les thèmes que vous abordez dans ce nouvel album ?

Dans ce nouvel album, j’aborde les thèmes suivants : la paix, l’intégrité, l’équilibre, Dieu, l’intolérance, la liberté etc.

Vous êtes un musicien de notoriété établie aujourd’hui. On se demande ce qui guide le choix de vos collaborations comme sur cet album ?

Ce qui guide le choix de mes collaborations, c’est tout d’abord la compétence et les affinités musicales, ensuite les rapports humains et la manière de concevoir la vie. Je suis avant tout un esprit libre qui aime à vivre ses émotions comme il l’entend et à rester en phase avec lui-même, d’où ces choix esthétiques. Je ne suis pas un suiviste… (rires !).

Un nouvel opus impose de nouveaux challenges et de nouvelles dates. Quelle est votre actualité ?

Je sors de trois semaines de tournée et master classes en Europe (Autriche, Suisse, France et Italie). À cela s’est ajoutée la promotion du nouvel album. Des concerts sont prévus aux USA en début d’année 2015 et une tournée de près de deux mois (avril-mai) en Europe et au Canada. Je consacre aussi beaucoup de temps à mes travaux universitaires.

A quand des masters classes pour les jeunes artistes camerounais ?

J’espère en 2015.

Vous puisez votre inspiration de vos racines mais paradoxalement vous ne faites pas la promotion de votre musique au Cameroun. Pourquoi ?

Je ne suis pas promoteur de spectacles. Mon staff reste ouvert à toute proposition… À noter que « VoiStrings » sera bientôt disponible au Cameroun sous le label Azania Way Culture, distribué par Messapresse.

Quelques promoteurs de spectacles rencontrés disent de vous que vous êtes très exigent, à quand un spectacle sur votre terre natale ? 

Il faut un minimum d’exigence pour pouvoir offrir quelque chose de qualité au public. Il en va de même pour l’exigence que s’impose l’artiste qui respecte son métier et par ricochet son auditoire. Je reste disponible pour une éventuelle tournée et des master class  au Cameroun. Les promoteurs savent comment joindre mon management.

Entretien avec Adeline TCHOUAKAK

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Ady
Charger d'autres écrits dans Non classé

6 Commentaires

  1. Jack

    14 août 2021 à 10 h 57 min

    https://www.colleaguecoffee.com/product-detail/Adjustable-Depth-Both-Sides-Dual-Head_pid-23c9ba346ee04f68b0c88cfeeb7924d1.html
    Coffee distributor leveler tool in order to make the steam, the entire boiler must be heated to a boiling point. The hot water in the coffee distributor Leveler burns the coffee powder, loses the aromatic oil hidden in the coffee powder and extracts the doubly bitter coffee. Coffee brewed on Bezzera’s machine doesn’t form Crema for two main reasons:
    The hot water used to make coffee is too hot and loses its oil.
    Steam boilers cannot provide sufficient pressure.

  2. Sidney Womeldorf

    23 mars 2020 à 11 h 36 min

  3. Burt Barze

    31 décembre 2019 à 2 h 41 min

    Thanks for sharing superb informations. Your website is very cool. I am impressed by the details that you’ve on this web site. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this web page, will come back for extra articles. You, my pal, ROCK! I found simply the info I already searched all over the place and just couldn’t come across. What an ideal website.

    https://www.electricpercolatorcoffeepot.com/10-top-coffee-bloggers/

  4. coffee grinders

    21 mars 2019 à 4 h 02 min

    Hi, Neat post. There is an issue together with your site in web explorer, may check this… IE still is the marketplace leader and a good part of people will miss your fantastic writing because of this problem.

    http://www.electricpercolatorcoffeepot.com/coffee-grinders/

  5. 4 cup coffee pot

    18 mars 2019 à 8 h 25 min

    Hello.This article was really remarkable, particularly since I was searching for thoughts on this topic last Sunday.

    http://www.electricpercolatorcoffeepot.com/mr-coffee-4-cup-coffee-makers/

  6. 12-volt coffee makers

    8 février 2019 à 7 h 49 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Pius N. Njawé est-il mort pour rien ?

  Ce 12 juillet 2013, l’ensemble de la famille Messager et les nombreux sympathisants…